Chargement Évènements

Eszter Karasszon, violoncelle/cello – Alyssia Hondekijn, harpe/harp

Zoltan KODALY (1882-1967)                                               Romance Lyrique

Joseph JONGEN (1873-1953)                                                     Valse, op.35

Louis de CAIX D’HERVELOIS (1670-1760)

          Suite n°2 en Ré mineur / Suite n°2 d-Moll

Prélude – Menuett – Plainte – La Neapolitaine

Grandville BANTOCK (1868-1946)                Hamabdil : Hebrew melody

Luigi Maurizio TEDESCHI (1867-1944)                                    Elegia op. 22

August de BOECK (1865-1937)                                                      Cantilene

 

Avec le soutien de / Met de steun van

 

 

 

 

La jeune violoncelliste hongroise Eszter Karasszon mène une carrière internationale qui l’a conduite aux Pays-Bas, en Autriche, Allemagne, Italie, Suisse, Chine, Israël et aux USA.

Elle a remporté de nombreux prix et a triomphé en 2015 au Concours International de violoncelle David Popper. Elle a obtenu en 2016 la plus grande distinction lors de son examen final à l’Académie Franz Liszt en interprétant le premier Concerto de Chostakovitch, un compositeur dont elle approfondit l’œuvre.  Outre sa carrière de soliste, Eszter connaît également le succès comme chambriste. Ainsi, son ensemble s’est distingué lors du Concours de Musique de Chambre Ernö Dohányi Chamber. Elle ne fait aucune distinction entre son activité de soliste et celle de chambriste car pour elle, ‘toute musique est de la musique de chambre’. Elle joue régulièrement avec Vilmos Szabadi avec qui elle a réalisé une tournée en Chine et s’est produite à New York. Les compositeurs hongrois modernes (Kodály, Bartók, Dohnányi, Vajda, Gárdonyi) occupent une place de choix dans son répertoire. Elle s’efforce de démystifier la musique classique et de la rendre accessible à tous, convaincue que la bonne musique ne devrait pas se confiner aux salles de concerts mais être diffusée partout.

 

Alyssia Hondekijn, harpiste belge, diplômée des Conservatoires Royaux de Mons et de Bruxelles dans les classes d’Ingrid Procureur et Annie Lavoisier.

Elle se perfectionne auprès de grands harpistes : G. Lorenzini, I. Moretti, X. de Maistre, S. Blassel, …

Elle a collaboré à l’enregistrement du CD Ophélia, Song of Exile de la soprano belge Clara Inglese avec qui elle forme un duo. Elle a aussi participé, dans le cadre de Mons 2015, à la création de l’Opéra de chambre Verlaine au secret, du compositeur belge Adrien Tsilogiannis.

Passionnée par la musique de chambre, Alyssia fait partie des ensembles l‘Heure de Musique, la Fête étrange créé par Jean-Philippe Collard-Neven, et du Trio Quercus (flûte, alto et harpe).

Alyssia s’est produite en soliste avec l’Orchestre de Chambre de Wallonie. En 2013, dans le cadre du Festival « Premières scènes », elle a joué sous la baguette et en duo avec Augustin Dumay et sous la direction de Frank Braley et Jean-Pierre Wallez.

Désireuse de transmettre sa passion pour la musique et la harpe, elle enseigne à l’académie de Saint-Nicolas et à l’école Kalleis de Waterloo.

 

 

 

À propos du programme

Ce programme est né de la rencontre de deux jeunes musiciennes européennes : Eszter, la violoncelliste hongroise et Alyssia, la harpiste belge. Il met à l’honneur leurs deux pays au travers de compositeurs tels que le Hongrois Zoltan Kodaly et les Belges Joseph Jongen et August de Boeck.

Il marie également les timbres chaleureux et harmonieux du violoncelle et de la harpe, au travers de compositions originales tels que l’Elégie de Luigi Maurizio Tedeschi, ainsi que Hamabdil de Grandville Bantock.