Chargement Évènements
Cet évènement est passé

R.SCHUMANN 3 fantasiestücke opus 73

  1. Zart und mit Ausdruck – 2. Lebhaft, leicht – 3. Rasch und mit Feuer

 

S.PROKOFIEV sonate

Andante grave – Moderato – Allegro ma non troppo

 

Ce concert est offert par

 

 * Les concerts auront lieu de mardi au vendredi à l’exception du 21/07/21

 

 

Aleksandr Khramouchin

Aleksandr Khramouchin, 1er Prix de nombreux concours internationaux et finaliste au XIIème Concours International Tchaikovsky à Moscou, allie à la grande profondeur de son jeu une brillance et une virtuosité époustouflantes. Ses concerts ont été retransmis à la radio et à la télévision aux Etats-Unis, au Canada, au Japon, en Chine, en Russie et dans toute l’Europe. En soliste, il joue sous la baguette d’Emmanuel Krivine, Rudolf Werthen, Dirk Brossé, Patrick Davin, Lev Markiz, Valery Poliansky, Bramwell Tovey.

Aleksandr Khramouchin s’est produit en musique de chambre aux côtés de musiciens comme Emmanuel Ax, Christian Ivaldi, Pascal Devoyon, Eliane Reyes et bien d’autres. Il fut membre du Quatuor Aviv de 2010 à 2015.

Aleksandr Khramouchin a joué dans les salles les plus prestigieuses, telles que le Concertgebouw d’Amsterdam, la Salle Gaveau à Paris, l’Alte Oper à Francfort, la Philharmonie de Cologne, le Konzerthaus de Berlin, le Wigmore Hall à Londres ou encore le Tchaikovsky Hall à Moscou.

Son étroite collaboration avec le label « Timpani records », entre autres, a abouti à plusieurs Cds, notamment l’intégrale de la musique de chambre de Gabriel Pierné avec le pianiste Christian Ivaldi, les œuvres pour violoncelle de Maurice Ohana avec le pianiste Pascal Devoyon.

Né en 1979 à Minsk (Biélorussie) dans une famille de longue tradition musicale, Aleksandr Khramouchin a reçu sa première leçon de violoncelle de son père.
En 1985, il intègre la classe de Vladimir Perlin à “l’Ecole Spéciale pour étudiants avancés” au Conservatoire de Minsk.

Immigré en Belgique en 1992, il poursuit ses études avec Hans Mannes au Conservatoire Royal d’Anvers. Les masterclasses avec des musiciens prestigieux tels que Janos Starker, Natalia Schakhovskaya, ou encore Boris Pergamenschikow, ont également marqué son apprentissage.

À l’âge de 19 ans, il obtient le poste de Premier Violoncelle Solo de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, au sein duquel il se produira jusqu’en 2019.

 

Eliane Reyes

 

Invitée sur les scènes du monde entier, Eliane Reyes séduit par sa personnalité musicale, elle ose, sans cesse, creuser de nouveaux sillons, en conservant toujours ce toucher subtil qui est son identité.

Formée d’abord par sa mère, elle donne son premier récital à l’âge de 5 ans et reçoit la même année, le prix César Franck. Ses rencontre avec Gyorgy Cziffra à l’âge de dix ans qui en fit la plus jeune lauréate de sa fondation ainsi que celle avec Martha Argerich à l’âge de 14 ans, marquent une étape décisive dans sa vie de pianiste. Elle étudie au Conservatoire Royal de Bruxelles, puis, à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth auprès de Jean-Claude Vanden Eynden et Eliane Reyes est nommée à trois reprises aux « International Classical Music Awards » et elle obtient les « Octaves » de la musique en Belgique pour l’ensemble de sa carrière.

Un documentaire de 45minutes sur son parcours musical « Jeunes solistes, grands destins » réalisé par Thierry Loreau et Pierre Barré lui est consacré à la télévision nationale belge RTBF.

Aujourd’hui, Elle enseigne au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles ainsi qu’au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Citoyenne d’honneur de sa ville natale à Verviers (Belgique), elle devient la première pianiste belge à recevoir les insignes de « Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres » en France.