Chargement Évènements

GRIEG SONATE NO 2 opus 13 en sol majeur

 

  1. Allegro vivace
  2. Allegretto tranquillo
  3. Allegro animato

 

GRIEG SONATE NO 3 opus 45 en do mineur

 

  1. Allegro molto ed appassionato
  2. Allegretto espressivo alla Romanza
  3. Finale allegro animato

Ce concert est offert par

 

* Les concerts auront lieu de mardi au vendredi à l’exception du 21/07/21

Sylvia Huang

Appréciée pour son « vrai lyrisme et sa musicalité touchante, sa simplicité et sa sensibilité”, et livrant une “palette de couleurs très variée” (Le Soir), la violoniste belge Sylvia Huang est décrite comme une musicienne “intègre, émouvante” et au “son riche” (De Standaard). Elle est lauréate du Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique en 2019, où elle remporte les deux prix du public: le Prix Musiq’3 et le Canvas-Klara Prijs. Elle reçoit également le Prix Caecilia de la Jeune Musicienne de l’Année 2019 par l’Union de la Presse Musicale Belge.

Elle a fait ses débuts avec l’Orchestre Royal du Concertgebouw en février 2021 sous la direction d’Andrew Manze dans le concerto de Mozart K.218 et a collaboré avec de nombreux orchestres tels que l’Orchestre National de Belgique, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, le Bad Reichenhall Philharmoniker, dans des salles telles que le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, le Studio 4 de Flagey, le Vlaamse Opera à Gent, deSingel à Anvers et le Concertgebouw d’Amsterdam.

Née en 1994, Sylvia commence le violon à l’âge de trois ans avec son père et devient élève à l’Académie des Arts de la Ville de Bruxelles. Elle se perfectionne plus tard auprès d’Alexei Moshkov et Liviu Prunaru.

Elle joue sur un Carlo Ferdinando Landolfi de 1751, prêté par la RCO Foundation.

Eliane Reyes

Invitée sur les scènes du monde entier, Eliane Reyes séduit par sa personnalité musicale, elle ose, sans cesse, creuser de nouveaux sillons, en conservant toujours ce toucher subtil qui est son identité.

Formée d’abord par sa mère, elle donne son premier récital à l’âge de 5 ans et reçoit la même année, le prix César Franck. Ses rencontre avec Gyorgy Cziffra à l’âge de dix ans qui en fit la plus jeune lauréate de sa fondation ainsi que celle avec Martha Argerich à l’âge de 14 ans, marquent une étape décisive dans sa vie de pianiste. Elle étudie au Conservatoire Royal de Bruxelles, puis, à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth auprès de Jean-Claude Vanden Eynden et Eliane Reyes est nommée à trois reprises aux « International Classical Music Awards » et elle obtient les « Octaves » de la musique en Belgique pour l’ensemble de sa carrière.

Un documentaire de 45minutes sur son parcours musical « Jeunes solistes, grands destins » réalisé par Thierry Loreau et Pierre Barré lui est consacré à la télévision nationale belge RTBF.

Aujourd’hui, Elle enseigne au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles ainsi qu’au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Citoyenne d’honneur de sa ville natale à Verviers (Belgique), elle devient la première pianiste belge à recevoir les insignes de « Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres » en France.