Laden Evenementen
Dit event is voorbij.

Julia Pusker, violon

Née dans une famille de musiciens à Kecskemét en Hongrie en 1991, Júlia Pusker étudie à l’Académie Franz Liszt de Budapest, avant de partir à Londres où elle intègre l’Académie royale de musique et étudie sous la direction de György Pauk. Elle y obtient son master de musique avec distinction en 2016.  En tant que soliste, Júlia accompagne fréquemment des orchestres tels que l’Orchestre du festival de Budapest, dirigé par Iván Fischer, ou l’Orchestre de chambre Franz Liszt, dirigé par János Rolla. Autres temps forts de sa jeune carrière, elle se produit avec l’Orchestre de la Philharmonie nationale hongroise, dirigé par Zoltán Kocsis, le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre symphonique MÁV, l’Orchestre philharmonique Pannon, le Concerto Budapest et les London Mozart Players. Elle donne des récitals et participe à des festivals et des cours de maître dans toute l’Europe, y compris à l’IMS Prussia Cove, aux Holland International Music Sessions, à l’Académie de Kronberg et à l’Académie du festival de Santander. Elle se produit en solo à Flagey et au Palais royal de Bruxelles, au Palais des Arts (MÜPA) et à la Liszt Academy de Budapest, ainsi qu’au Prinzregententheater de Munich. En 2016, Júlia reçoit le prix du jeune artiste Philip et Dorothy Green que lui décerne Making Music, ce qui lui vaut de nombreux engagements dans tout le Royaume-Uni. Passionnée par la musique de chambre, Júlia participe à la création de l’Ensemble Mirage, qui se produit en 2016/2017 dans le cadre du programme « Young Artists » de Saint John’s Smith Square, ainsi que dans le programme « Selected Artists » de Making Music. L’Ensemble entre en résidence à Snape Maltings et donne de multiples concerts en Angleterre. En 2013, elle enregistre une version chambriste de la symphonie no 2 de Bruckner avec l’Ensemble des solistes de l’Académie royale, sous la direction de Trevor Pinnock. Elle figure dans la série sur la symphonie de chambre réalisée par l’Académie royale de musique et sortie chez Linn Records.

Récemment, Júlia reçoit le prestigieux prix hongrois Junior Prima Primissima, qui récompense les meilleurs jeunes musiciens hongrois. En 2010, elle apparaît dans un film appelé « Invisible Strings – The Talentend Pusker Sisters » qui gagnera ensuite le prix de la critique hongroise pour le meilleur documentaire. Julia joue un violon Goffriller,généreusement prêté par la Collection Michael Guttman.

Elle est artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, depuis 2015, sous la direction d’Augustin Dumay

 

Riana Anthony, violoncelle

 

Riana Anthony est née et a grandi à Yamagata, au Japon. Elle a commencé à étudier le violoncelle à l’âge de neuf ans avec sa mère, Lifen Anthony, et la violoncelliste Kurata Sumiko.

Riana a fait ses débuts au Honolulu Symphony à l’âge de douze ans, peu après avoir déménagé à Hawaii, et s’est depuis produite en tant que soliste et musicienne de chambre en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. En 2014, Riana a accompagné le Shanghai City Symphony Orchestra en tant que soliste pour l’interprétation du Concerto pour violoncelle de Dvorak. Durant la même saison, elle a effectué une tournée de récitals en Chine. Dans ce cadre, elle a réalisé un concert solo pour les Future Masters Concert Series à l’Oriental Art Center de Shanghai. En 2016, Riana a fait ses débuts au Kennedy Center et a donné des récitals en solo aux États-Unis, en Chine et au Danemark. La même année, Riana a interprété le Concerto pour violoncelle n°2 de Kabalevsky avec le Northwestern University Symphony Orchestra sous la direction du chef Victor Yampolsky. Riana a reçu une bourse de la Jerome and Elaine Nerenberg Foundation ainsi que le premier prix de l’édition 2017 du concours Samuel and Elinor Thaviu in String Performance. Riana a reçu une Fellowship de l’Aspen Music Festival et a participé à des festivals, parmi lesquels le Rome Chamber Music Festival, l’Amelia Island Chamber Music Festival, la Gstaad String Academy, le PyeongChang Music Festival et le Moritzburg Festival. Riana a obtenu son diplôme de premier cycle au Robert McDuffie Center for Strings et poursuit actuellement son Master à la Bienen School of Music de la Northwestern University avec le professeur Hans Jørgen Jensen. En septembre 2017, elle devient artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth sous la conduite de Gary Hoffman.

NL

Riana Anthony, geboren en opgegroeid in Yamagata, Japan, kreeg haar eerste cellolessen op 9-jarige leeftijd van haar moeder, Lifen Anthony, en celliste Sumiko Kurata.

Riana debuteerde bij het toenmalige Honolulu Symphony Orchestra toen ze 12 jaar was, kort nadat ze verhuisd was naar Hawaï, en sindsdien treedt ze op als soliste en kamermusicus doorheen Noord-Amerika, Europa en Azië. In 2014 mocht ze optreden met het Shanghai City Symphony Orchestra als soliste in hun vertolking van Dvoraks Celloconcerto. In datzelfde seizoen voltooide ze een recitaltournee in China, met een solo-optreden in de Future Masters Concert Series in het Oriental Arts Center in Shanghai. In 2016 debuteerde Riana bij het Kennedy Center en gaf ze solorecitals in de VS, China en Denemarken. Eind 2016 bracht Riana het Tweede Celloconcerto van Kabalevski ten gehore, met het Northwestern University Symphony Orchestra, onder leiding van maestro Victor Yampolsky. Riana beschikt over een beurs van de Jerome and Elaine Nerenberg Foundation en heeft de Eerste Prijs in de wacht gesleept van de Samuel and Elinor Thaviu String Performance Competition 2017. Riana ontving een fellowship van het Aspen Music Festival en nam deel aan festivals, waaronder het Rome Chamber Music Festival, Amelia Island Chamber Music Festival, Gstaad String Academy, PyeongChang Music Festival en het Moritzburg Festival. Riana heeft een bachelordiploma aan het Robert McDuffie Center for Strings behaald en volgt een masteropleiding aan de Northwestern University Bienen School of Music, bij Hans Jørgen Jensen.

Sinds september 2017 is Riana artist in residence aan de Muziekkapel Koningin Elisabeth, in de celloafdeling onder leiding van Gary Hoffman.

 


Riana Anthony, violoncelle

Bach     Suite No. 3 en do majeur BWV 1009(extraits)

Prélude

Sarabande

Bourrée

Piatti     Caprice No. 7

 

Julia Pusker, violon

Bach     Sonate No.1 en sol mineur BWV 1001

 

Julia Pusker, violon, Riana Anthony, violoncelle

Bela Bartok | Hungarian Folk Melodies Sz53

Haendel-Halvorsen Passacaglia