Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Programme:

Deux concertos de Mozart:

K 219 pour violon et orchestre et

K 456 pour piano

 

Xinyi Tian est née à Luoyang en 1998. Elle s’est initiée au violon avec son père dès l’âge de cinq ans. Un an plus tard, Liqun Chen, directeur du Théâtre d’opéra et de danse de Xi’An et violon solo de l’orchestre est devenu son professeur. Dès l’âge de six ans, elle étudie avec Xiaoshao Huang au Conservatoire de Musique de Beijing. En 2018, Xinyi est admise au Conservatoire central de Beijing en quatrième année de l’école élémentaire. En juin 2011, elle entre dans les classes secondaires . En août 2011, elle assiste à la Masterclass donnée à Wavre par Véronique Bogaerts. En septembre de la même année, elle entre au Conservatoire Royal de Bruxelles en tant que « Jeune talent » dans la classe de Véronique Bogaerts. En novembre 2011, elle joue « La Campanella » de Paganini avec le Henan

Symphony orchestra sous la direction de Muhai Tang. En juillet 2014, elle se joint au Sichuan Philharmonic Orchestra pour jouer le 5e concerto de Vieuxtemps. Depuis octobre 2014, elle étudie avec Erik Sluys en section “Humanités musicales” à Bruxelles.

Xinyi est aussi lauréate du concours Breughel 2016. En avril 2016, elle a aussi remporté le prix de ‘Wavre international music Masterclass’. Grâce à cette récompense, elle pourra se rendre à New York en avril 2017. .

 

Fidosi Kerchev

 

Né en 1998 à Razgrad en Bulgarie. Diplômé de l’Ecole nationale de musique “L. Pipkov” de Sofia en 2017 dans la classe de piano de Liubov Shisheva. Parmi ses réalisations les plus significatives figurent les prix suivants :

 

– Neuvième concours international « Albert Roussel » de Sofia, Premier Prix (2012)

– Sixième concours international « J. S. Bach » au Japon , Premier prix (2012)

-ХХIV – Concours international “La Musique et la Terre” à Sofia. Grand prix – au mois d’avril 2016.

– Deuxième Concours International « La Musique et la Terre » à Paris en novembre 2016.

– Un de ses plus grands honneurs en 2014 c’est le ”Diplôme Superior”, en 2015 – le « Diplôme de Virtuosité  » et en 2017, le « Diplôme de concert » de la célèbre Scolla Cantorum à Paris.

-Concours Breughel Bruxelles en 2019. Premier Prix et concert avec Orchestre Symphonique à Bruxelles.

 

Le talentueux pianiste a donné des récitals brillants à l’ambassade de Bulgarie à Tokyo, au Centre culturel bulgare à Paris, à l’Institut français et au Palais national de la culture à Sofia.

Il a participé aux festivals bulgares « Salon des arts », « L’été de Varna » et « Semaines musicales de Sofia ». Fidosi Kerchev a présenté de nombreux concerts, avec pour programme le Concerto pour Piano № 1 de P. I. Tchaïkovski, le Concerto de R. Schuman, Concerto №2 de Johannes Brahms, le Concerto № 2 de F. Liszt et le Concerto № 1 de D. Chostakovitch.

Il a été soliste dans

l’Orchestre Symphonique du Radio Nationale Bulgare de Sofia, du Nouvel Orchestre Symphonique de Sofia, la Philharmonie de Rousse, de la Sympohnietta de Shumen, Vidin, Vratsa et Razgrad sous la conduite des chefs d’orchestre Rosen Gergov, Stanislav Uchev, Robert Goutter (Etats-Unis), Deyan Pavlov, Svilen Simeonov, Vladimir Bochnakov, Krassen Ivanov. Il a participé aux master class des professeurs : Natalia Trul /Moscou/, Chantal Styliani /Paris/, Jeni Zaharieva, Fulvio Turccini, Hideko Kobayashi (Tokyo) etc…. Ainsi que de nombreuses académies musicales dans notre pays et à l’étranger – Malaga (Espagne), Nice (France) en 2017.

 

 

En 2015 une bourse d’études lui a été accordée par la Fondation « Petko Staynov » et par la Fondation Américaine en Bulgarie. La même année il était nominé du prix « Le Livre de Cristal » dans la catégorie « Jeune musicien ». En 2016 il est lauréat du VIème concours annuel de la Fondation « Jordan Kamdzalov ». Après une année de formation en 2017 au Conservatoire de Musique CRR de Paris, il poursuit ses études au Conservatoire Royal de Bruxelles, en troisième année dans la classe de piano du professeur Johann Schmidt. « Fidosi Kerchev est un talent exceptionnel ! Il possède toutes les qualités d’un brillant artiste de concert: la musicalité et l’éclat mais aussi la capacité intellectuelle nécessaire pour maîtriser les grandes formes de concert comme Brahms – concerto №2, Tchaïkovski – concerto №1, Moussorgski – « Peintures d’une exposition ».

 

Prof. Jeni Zaharieva

 

« Fidosi Kerchev a démontré dans ses interprétations une virtuosité brillante, une perfection technique, une émotivité et un dramatisme, une large gamme de nuances dynamiques et une compréhension philosophique profonde de l’expression musicale. »

Alexandre Hristov Compositeur bulgare

Créé en 1994, l’Ensemble Orchestral de Bruxelles (EOB) se caractérise par une présence permanente d’un noyau attaché et identitaire de musiciens professionnels ayant une grande expérience d’orchestre avec, à leurs côtés, des élèves fraîchement diplômés des Conservatoires supérieurs belges de musique. L’EOB est, en ce sens, un atelier professionnel de transmission des exigences du travail de «musicien d’orchestre». Ce mélange de générations au sein de l’EOB donne à cet orchestre une constance et un dynamisme qui le caractérisent.

Par ailleurs, L’EOB cherche à valoriser les jeunes virtuoses et s’est produit avec nombre de ceux-ci dont les noms ont acquis au fil du temps, leurs lettres de 
noblesse dans le milieu musical belge et international.

José Van Dam, Président d’Honneur, soutient activement les projets de l’orchestre dont Jacques Vanherenthals est le chef permanent et le directeur artistique.

L’EOB est à géométrie variable, couvrant le répertoire d’orchestre de chambre jusqu’à l’orchestre symphonique pour se produire dans les œuvres orchestrales et chorales allant de la période baroque aux compositions contemporaines.

Si l’EOB met en valeur les jeunes virtuoses, il se consacre également à la promotion des compositeurs belges comme en témoignent ses programmations.
Par sa structure et ses objectifs, l’EOB répond au réel besoin de promouvoir la culture musicale au sein de l’U.E. principalement dans la région de Bruxelles- Capitale et rayonne à travers de nombreux festivals (Festivals de l’Abbaye d’Aulnes, de l’Ete Mosan, les Festival Jean Sébastien Bach de Saint Donat (Drôme), de Pontaumur (Auvergne), la Semaine Estivale du Lac d’Annecy, le Festival des Minimes (Bruxelles) et dans de nombreuses représentations avec le Cadre Noir de Saumur).

Plusieurs CD témoignent de ce travail professionnel délicat et pertinent.

 

Jacques Vanherenthals commence sa carrière de musicien contrebassiste à l’opéra d’Anvers, en 1969, actuel opéra des Flandres. Quatre ans plus tard, il entre à l’orchestre Symphonique de la RTBF, à Bruxelles, où il y travaillera quinze ans.

De 1987 à 2005, il est directeur artistique et le chef permanent de la Chapelle des Minimes à Bruxelles où il dirige plus de 160 cantates ainsi que toutes les grandes œuvres chorales de Jean-Sébastien Bach.

Parallèlement à ses activités de virtuose, il compose de nombreuses œuvres pour la contrebasse et crée, en 1982, le Quatuor de contrebasses de Bruxelles avec lequel il donnera, durant dix années, de nombreux concerts en Belgique (dont trois cents pour les Jeunesses musicales) et à l’étranger ; en Louisiane, au Québec, en Ontario, en France, en Italie.

En 1988, il prend la direction de l’Académie de Musique de Nivelles et l’année suivante de l’Académie de Musique, de danse et des Arts parlés de Forest (Bruxelles) dont il dirige l’équipe pédagogique jusqu’en 2010. Parallèlement, il assure le poste le poste de chargé cours pour la musique de chambre au Conservatoire royal de Bruxelles.

Sa formation de chef d’orchestre le conduit en 1994 à créer l’Ensemble Orchestral de Bruxelles pour promouvoir la musique belge et les jeunes talents. Actuellement, il en est le chef permanent et y assure la direction artistique.

Avec l’EOB, Jacques Vanherenthals collabore avec des solistes de renommée internationale, avec Chapelle Royale Reine Elisabeth, l’école prestigieuse du Cadre Noir de Saumur, et se produit également dans des Festivals internationaux. Avec son orchestre, il soutient activement le Concours Breughel et le Festival des Minimes Museum ( actuellement Festival Musicorum)  dont il a été le directeur artistique de 2016 à 2018.

Plusieurs CD à son actif témoignent de la qualité de son travail, soit en tant que chef d’orchestre, soit comme compositeur.